pro ana libellule

Les obsessions

Réductions des portions, rituels autour des repas, pris à heures fixes, alimentation en cachette, dégoût pour certains aliments, telles sont les manies des anorexiques. Les goûts et dégoûts pour les aliments peuvent apporter un éclairage intéressant. S'ils varient d'un individu à l'aure parmi ceux qui se nourrissent "normalement", ils présentent chez les anorexiques certaines constantes. Ainsi, la viande est abhorrée. Et le lait apprécié pour sa pureté. Lait et viande sont des nourritures à symbolique aigüe. A un certain point de la maladie, les anorexiques ne se nourrissent plus, ou n'acceptent de manger, que de la salade, des fruits secs, laits de toutes sortes ( soja, riz, vache, chèvre...).

 

Au chapitre des obsessions, la liste est longue : le poids, bien sûr,  et la passion de la gastronomie. Ce dernier aspect est proprement stupéfiant. La jeune femme, déjà maigre, se met aux fourneaux, essaie de gaver son entourage au sens premier du terme, tient des fiches de recettes classées pour régaler ses proches de mets qu'elle ne goûtera pas, obsédée par la nourriture parcequ'elle s'en prive. Mais il est hors de question qu'elle succombe, car l'image d'un être qui mange lui est devenue presque insoutenable.

 

L'anorexique éprouve un profond mépris envers "ceux qui mangent" et auxquels elle ne veut pas ressembler. A table, alors qu'elle refuse qu'on regarde son assiette, elle lorgne sur celles de ses voisins et savoure une nouvelle victoire : elle mange moins que tout le reste de la famille. Elle éparpille et pousse les aliments au bord de son assiette, dissimule quelques morceaux de poissons sous la salade verte, évalue combien de bouchées sont descendues dans son estomac et veille à ce qu'elles soient inférieures en masse et en quantité à celles ingurgitées par les autres convives.

 

 



28/01/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres